22/10/2005

Source Radio Canada

 
Joggins: la forêt de 300 millions d'années 
La baie de Fundy, en forme d’entonnoir, génère les plus hautes marées au monde. Elles peuvent atteindre jusqu’à seize mètres de hauteur. Ces marées grugent les roches de la falaise de Joggins, qui recèlent les vestiges d’une forêt vieille de 300 millions d’années.

À cette époque lointaine, la région de Joggins était située près de l’équateur. Il y avait alors une forêt luxuriante, un peu comme les Bayous du sud des États-Unis.

La falaise de Joggins a joué un rôle important dans l’histoire de la paléontologie. C’est le géologue William Dawson, recteur de l’Université McGill au milieu du 19e siècle, qui été le premier à explorer le site. Depuis, on y a retrouvé des arbres géants, des amphibiens, des reptiles et même un microsaure, l’ancêtre du dinosaure.

Deux hommes, Don Reid et John Calder, un spécialiste de la période du carbonifère, travaillent depuis des dizaines d’années sur le site. Ils ont obtenu l’appui officiel des gouvernements de la Nouvelle-Écosse et du Canada auprès de l’UNESCO pour faire de Joggins un site de patrimoine mondial.

Journaliste: Michel Rochon
Réalisateur: Pierre Tonietto





 [Joggins: la forêt de 300 millions d'années]


18:00 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.