27/07/2005

Saviez-vous ?

Le Saint Laurent a aussi son Titanic
 
Une toile de l'Empress of Ireland

Durant sa brève carrière, soit de 1906 jusqu'à son naufrage en 1914, l'Empress of Ireland a permis à 80 000 personnes d'immigrer dans l'ouest du pays, surtout en Saskatchewan et en Alberta.

De nos jours, les descendants de ces premiers immigrants sont un peu plus d'un demi-million.

Cette page de l'histoire canadienne explique l'intérêt que porte depuis deux ans une équipe de scientifiques de l'Ouest canadien à l'épave qui repose au large de Sainte-Luce, près de Rimouski, au Québec.

Cet engouement et ce sens de l'histoire expliquent aussi pourquoi un groupe de bénévoles a créé une fondation pour amasser des fonds afin d'acquérir la collection d'objets de l'épave appartenant au plongeur et collectionneur Philippe Beaudry.

L'Empress of Ireland était affrété par la Canadien Pacifique. Construit en Écosse, il a assuré la liaison régulière Liverpool-Québec durant huit ans. Le bateau de 14 000 tonneaux et de plus de 165 mètres coule le 29 mai 1914 au large de Rimouski avec 1477 personnes à son bord.

Le naufrage entraîne la mort de 1012 personnes et demeure la plus grande tragédie maritime de l'histoire du Canada.

16:43 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.