26/07/2005

Le monde continue de tourner

Une histoire de Cabane au Canada
 

Le Yukon compte sur des images de la ruée vers l'or, de grands espaces et d'aventures dans le Grand-Nord pour attirer les touristes étrangers.

Certains semblent prendre ces rêves de pionnier un peu trop au sérieux.

C'est le cas d'un Français qui a été découvert par des fonctionnaires yukonnais qui survolaient en hélicoptère une région sauvage à 150 kilomètres du village de Mayo.

Une cabane de pionnier avec un toit couvert de terre a attiré leur attention.

L'hélicoptère s'est posé et les fonctionnaires ont eu la surprise de rencontrer Guy Mirabeau, un homme âgé qui, depuis 1996, passe tous ses étés loin de tout, seul avec ses livres.

Les fonctionnaires ont obtenu un ordre d'expulsion, car le temps où les pionniers pouvaient ériger une maison sans permis de construction est révolu, même au Yukon.

Le rêveur a 30 jours pour produire un titre de propriété, sinon sa cabane au Canada sera détruite.
 
Je trouve à cette histoire VRAI comme un petit goût de tristesse, comme une destruction de  liberté, comme à la fonctionnarité même des rêves.
Tout en comprenant les abus que pourrait engendrer cette pratique, je suis quand même perturbé pae cette nouvelle.

20:09 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Complement d'information Bonjour,
Mon Oncle avait donc raison... La liberté est une denrée rare et convoitée... Pour y etre moi même allé en 99, cette cabane a été concue dans le respect total de la nature et des traditions... Il est regretable de ne pouvoir laisser sa liberté a un homme qui a passé sa vie au Canada... et decidé de passer sa retraite en paix... J'ai appris cette nouvelle la semaine dernière, lors de son voyage en Europe pour nous voir... Le "combat" ne fait que commencer... Merci de vous y interesser! Un jeune Francais qui à été marqué à vie par un voyage dans la cabane de son Oncle, au Yukon, dans la forêt, il y a 6 ans...

Écrit par : Mirabeau Benjamin | 23/08/2005

Les commentaires sont fermés.