11/06/2005

gastronomie

Bon et bien gras
 
 

Pour certains, c’est la pâte moelleuse et grasse qui fait le délice du beigne, pour d’autres, c’est la garniture sucrée qui attise la gourmandise.


Rond, gras, sucré, rempli de calories, et pourtant. Sous des airs qui ont de quoi faire frémir toute bonne diététiste en herbe, le beigne ne cesse de bousculer les modes alimentaires partout en Amérique du Nord. Explications.

Les Anglais ont leur salon de thé, les Français leur café, les Canadiens leur... beignerie. Pas étonnant qu’au cours des dernières années, le nombre d’établissements ait littéralement explosé d’un océan à l’autre. C’est d’ailleurs au Canada que l’on compterait le plus grand nombre de points de vente de beignes par habitant au monde.

14:27 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.