25/01/2005

routes de gla&ce

 

Saviez-vous

Les ancêtres de la route de glace parcouraient la toundra, attelés à leurs traîneaux. Aujourd'hui, les pistes se sont élargies pour faire place à l'autoroute blanche, de janvier à mars. Aux T.N.-O., 1300 kilomètres de routes de glace permettent d'atteindre d'inaccessibles petites collectivités.

Le temps des véhicules à chenilles, qui traversaient le Grand lac des Esclaves à une vitesse d'environ six milles/heure, est résolu.

La limite est aujourd'hui de 30 kilomètres/heure, et les chenilles ont pris des allures de camions aux multiples roues (!) pouvant acheminer des tonnes de matériaux aux mines et aux camps d'exploration.

Les routes de glace doivent leur existence au secteur privé, soit les industries minières et gazières. Aux Territoires, plus de 500 kilomètres mènent au nouvel eldorado : les promesses d'un sous-sol inexploité.

Si les compagnies ont donné le coup d'envoi de ces nouvelles infrastructures, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest s'en est mêlé vers 1968.

La première traversée s'est effectuée à Fort Providence. « À l'époque, on attendait que les glaces cessent de dériver et ensuite on mettait le pont de glace à niveau.

 Certaines communautés se trouvaient isolées pendant quatre à cinq semaines », raconte le superintendant Mike Elgie, du ministère des Transports.

Aujourd'hui, grâce à la technologie, la durée de vie des routes de glace a considérablement augmenté.

Des camions, armés de pompes, arrosent les routes de glace régulièrement pour remplir les craques dues à la pression et aux changements de température.

La température extérieure idéale pour la route de glace est d'environ -20C.

Si auparavant, l'épaisseur de la glace était vérifiée manuellement, les travailleurs utilisent aujourd'hui un sonar, semblable à celui qui vous permet de détecter les poissons. D=4h2, vous connaissez la formule ? Les employés du GTNO s'en servent pour vérifier l'épaisseur de la glace. Celle-ci doit être de couleur bleue ou noire.

Si vous observez une glace « aux yeux blancs », attention, danger ! « Ce mélange d'eau et de glace est 50 % moins solide que la glace bleue ou noire. Je ne lui ferais pas confiance du tout », affirme Mike Elgie.

Alors, quand prendrez-vous d'assaut les routes de glace

 


16:16 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/01/2005

??????

Incompréhensible attitude ? je ne comprends pas?????
Chiens de traîneaux - Archives

Les Inuits du Nunavik exigent la tenue d'une enquête publique sur l'élimination systématique des chiens esquimaux dans le Grand Nord durant les années 50 et 60.

Les habitants du Nunavik blâment les gouvernements fédéral et provincial pour avoir autorisé la mise à mort de centaines de chiens. Ils souhaitent obtenir des excuses officielles et des compensations financières pour ces événements qui ont stigmatisé la culture inuite.

Les Inuits du Nunavik enquêtent depuis 1999 sur la mort de centaines, peut-être même de milliers de chiens de traîneaux, au cours des années 50 et 60.

Les Inuits n'ont jamais été consultés et n'ont jamais approuvé l'extermination de leurs chiens. Ce sont les administrateurs blancs, des services publiques de l'époque, qui avaient ordonné qu'on tue à bout portant des attelages complets de chiens esquimaux.
Radio canada

10:55 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/01/2005

infos

Suivez en direct la plus grande course de chiens de traineaux au monde.
 

 
L'exploit y est coutume.

14:27 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/01/2005

hiver

 
.
Les gens des provinces Atlantiques se préparent à affronter une violente tempête, lundi, qui devrait laisser entre 15 et 40 centimètres de neige.

Les météorologues prévoient également de la poudrerie en raison du vent qui soufflera en rafales jusqu'à 80 kilomètres à l'heure.

La Nouvelle-Écosse devrait recevoir la majeure partie des chutes de neige et des vents. Un avertissement de blizzard est actuellement en vigueur, sauf pour le Nouveau-Brunswick.


11:56 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2005

infos

QUE FAIRE?  ALERTE BLIZZARD
 
N'ALLEZ PAS À L'EXTÉRIEUR. Vous pourriez vous perdre dans la neige aveuglante. Si, toutefois, vous devez sortir, attachez solidement l'extrémité d'une longue corde à votre maison pour que vous puissiez aisément retrouver votre chemin et attachez le reste de la corde aux bâtiments que vous devez visiter. Et durant vos déplacements à l'extérieur, ne lâchez jamais la corde.

10:35 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/01/2005

Hum

Joyeusetés hivernales
 
Textes des prévisions  The Source d'Environnement Canada
Dawson City: Émises à 05h00 HNP le jeudi 13 janvier 2005
Avertissement de refroidissement éolien en vigueur.
Aujourd'hui .. Généralement dégagé. Nappes de brouillard givrant. Vents légers. Maximum de moins 43. Refroidissement éolien extrême de moins 64. Risque élevé d'engelures.
Ce soir et cette nuit .. Généralement dégagé. Nappes de brouillard givrant. Vents légers. Minimum de moins 49. Refroidissement éolien extrême de moins 64. Risque élevé d'engelures.
Vendredi .. Ensoleillé. Nappes de brouillard givrant. Vents légers. Maximum de moins 41. Refroidissement éolien extrême de moins 65. Risque élevé d'engelures.
Samedi .. Ensoleillé. Minimum de moins 39. Maximum de moins 36.
Dimanche .. Ensoleillé. Minimum de moins 45. Maximum de moins 34.
Lundi .. Ensoleillé. Minimum de moins 41. Maximum de moins 30.

15:04 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/01/2005

film

 
Bravo Nicolas, du beau travail.


80 Ko

 
Allez voir le film .Vous comprendrez alors pourquoi j'aime me retrouver là.
Je peux vous y emmener.





15:38 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/01/2005

volare

 
Le plaisir du repas en avion
 

Vient ensuite le merveilleux temps du repas.  C’est d’ailleurs le seul moment durant notre incarcération ou nous oublions un peu l’endroit où nous sommes.  En effet, le temps que l’on prend à essayer de placer notre plateau de nourriture sur une surface de quelques pouces carrés, à trouver une façon intelligente de ranger nos «p’tits» couvercles sans tout foutre par terre, à découvrir la méthode par excellence et l’art de découper notre viande sans enfoncer notre coude dans les côtes de notre fameux voisin, nous sommes tellement absorbés par ces tâches épouvantables, que l’on ne pense plus à notre prison

14:43 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/01/2005

Carnaval

 

Carnaval de Québec - Boutique

17:25 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/01/2005

Alberta

 
 


Un voyage au rythme des grands espaces

au cœur du middle-west canadien

Nous nous déplacerons au rythme des grands espaces, nous prendrons le temps de prendre le temps.

Nous voyagerons avec art, avec art de bien vivre. Apprécier, humer le bon air, sentir les caresses du vent, marcher dans l’horizon, écouter le battement de la vie, replacer les choses dans leur importance. Vivre ces temps précieux tout simplement.

Ne pas oublier la joie, le plaisir de la découverte et d’une bonne table. S’imprégner de senteurs nouvelles et s’émerveiller de l’inconnu. Le décor est planté depuis le début des temps, il sera votre environnement .

Le soleil se couchera dans des horizons de plus loin. Le plus loin qui sera demain réalité du présent. Les grands troupeaux peuplent les étendues sans fin des ranchs de démesures.

On a le temps, tout le temps...




15:30 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/01/2005

Un jour

Chambres d'hôtels
 

Bruits d’à côté, bruits de dessous, bruits de partout.

Tentures qui ne ferment, trop étroites à enfermer l’intimité que cherche le caché.

Draps lavés et repassés, draps lavés et repassés, lavés et repassés…

Coins de lits, pièges de nuit.

Lumière chaude ou froide, éclaire les habitudes du passage.

 

Chasse d’eau, ponctuant une certaine réalité ou une réalité certaine c’est selon.

Chasse d’eau des autres, la pire.

 

Plafond sans étoiles, murs qui murent aux portes closes

Odeurs, senteurs, joies et malheurs des choses occupent les chambres closes

Les chambres d’hôtels sillonnent ma route, me reposent ou m’ennuient

Elle font partie de ma vie et existeront encore, encore et encore après….

J.Flion

 

14:00 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/01/2005

comme d'habitude

 

Une nouvelle nouvelle année

ou

l’illusion de l’importance.

 

Et comme chaque année, bonne année, mille bisous, santé et prospérité.

Bonne année bobonne, bonne année machin, bonne année, meilleurs vœux.

Allez bonne année, santé, les meilleurs a tous, grand bien vous fasse et tout le kit comme d’habitude.

Bisou a gauche, bisou a droite, bisou a gauche, bisou a droite et on recommence.

Bonne année tonton, bonne année Victor et au cas ou l’on aurait par hasard oublié, bonne année a tous.

Vivement l’année prochaine pour pouvoir vous souhaiter a tous, une bonne et heureuse année.

 

Chaque année, le rite bien huilé s’accomplit.

Bonne année au fisc, bonne année Pinochet, bonne année a tous les salauds de la terre.

Meilleurs vœux de prospérité et que l’année nouvelle apporte la réalisation de tout vos désirs.

 

Bonne année aux bons et aux gentils, bonne année aux kikis, aux cocos et aux cuculs.

Bonne année a moi, meilleurs vœux a moi, et prospérité a moi.

Ainsi soit-il, point a la ligne.

 

Il passe le temps, il passe son chemin.

Nouvel an, après nouvel an, jour après jour, mardis après lundis

Il passe le temps, il passe son chemin

Il frotte et use les illusions passées a espérer posséder.

Posséder seulement la croyance de posséder avec la chance de ne pas le savoir.

Yeux ouverts, yeux fermés

Il passe le temps, il passe son chemin

 

Le temps ne s’arrête pas au nouvel an.

Il compte et mesure le temps d’une vie.

Bonne année ou mauvaise année, première ou dernière année,

 Le choix de ne pas avoir de choix.

 

Merci Jésus, mohammet, boudha et compagnie.

Sans oublier St Nicolas, les petits chefs, les accoucheuses et les fossoyeurs.

Je vous souhaite une bonne et heureuse année.

 

PS. Ne pas oublier Fifi et gros minet.

13:26 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |