13/10/2004

petit mais...

 

Même s'il ne mesure que quelques centimètres, le longicorne asiatique représente une sérieuse menace pour les forêts de feuillus du Canada. À la différence de son cousin nord-américain, le longicorne noir de l'épinette, qui s'attaque aux arbres morts, le longicorne asiatique prend pour cible les arbres en bonne santé. Il peut tuer un arbre en quelques années. Et les érables sont sa nourriture préférée.

Aucun insecticide ne peut l'arrêter et il n'a pas de prédateurs naturels. La seule solution : abattre les arbres infectés et tous ceux qui se trouvent à proximité. Toronto, qui lutte depuis un an contre une importante infestation, a ainsi dû couper plus de 15 000 arbres de forêt urbaine. Est-ce que ce sera assez pour stopper la progression?

Journaliste : Daniel Carrière
Réalisatrice : Hélène Naud




      [Le longicorne asiatique]

15:18 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.