13/10/2004

nature

 

Les agriculteurs des Prairies n'apprécient peut-être pas de ne pas avoir encore complété leurs récoltes, mais ce ne sont pas les bernaches qui vont s'en plaindre...

Le mauvais temps a retardé les récoltes et les bernaches ne sont pas pressées de quitter le pays pour aller passer l'hiver sous des cieux plus cléments.

Elles s'attardent dans les Prairies en raison de l'abondante nourriture qu'elles trouvent encore dans les champs, particulièrement dans le sud du Manitoba.

11:03 Écrit par Jacques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.